Blog ISCOD

Community manager : on mise tout sur lui en 2021 !

« Devenir community manager, c’est facile, il suffit de bien connaître les réseaux sociaux. C’est pour les stagiaires. » Voici ce qu’on pouvait entendre, il y a quelques années, dans les entreprises. Pourtant, si vous vous posez des questions sur le métier, c’est qu’il suscite toujours autant d’intérêt… Et vous avez bien raison de vous pencher sur le sujet ! En effet, le métier a beaucoup évolué ces dernières années et semble faire son grand come-back avec la crise. Un retour aux fondamentaux qui est le bienvenu pour ce rôle essentiel dans le digital. Missions, salaire, compétences, conseils et formation en alternance : on vous dit tout pour réussir !

Le métier de community manager fait son grand retour

Devenir community manager en a fait rêver plus d’un depuis l’apparition des réseaux sociaux. Néanmoins, le métier s’est transformé au fil des années pour, finalement, revenir à ses origines.

Un métier d’avenir

Le community management, bien que récent, a désormais quelques années derrière lui. Apparu avec l’essor du digital, il a connu un grand succès en 2009. C’était alors un rôle essentiel en entreprise, particulièrement prisé des jeunes arrivant sur le marché de l’emploi.

Bien quétant un atout pour les entreprises, en termes de notoriété, il a, par la suite, été relégué au second plan et confié à des personnes peu expérimentées. Les conséquences ont souvent été désastreuses, notamment en matière de gestion de crise. En effet, le métier de community manager ne s’improvise pas et requiert un certain nombre de compétences.

En quête de sens depuis quelques années, la fonction tend aujourd’hui à se professionnaliser. Ainsi, selon une étude du blog du modérateur réalisée en 2019, 58 % des community managers sont salariés en CDI. Les entreprises semblent avoir compris l’importance de ce rôle. Mais, en pratique, à quoi s’apparente son quotidien ?

Les missions

Vous avez de l’humour, de la répartie et une bonne dose de créativité ? Alors ce métier est fait pour vous. Le community manager est un petit génie des réseaux sociaux. Animateur de communautés, il fédère les internautes autour d’un intérêt commun (marque, produits, valeurs…). Concrètement, il est chargé de la notoriété de l’entreprise et de son e-réputation. C’est la pièce maîtresse qui fait le lien entre elle et ses utilisateurs en développant et gérant sa présence sur le web. Son but premier ? Faire parler d’elle, engager la discussion ! Pour cela, il s’appuie sur une stratégie de contenus digitale.

Dans ce métier, ce qui compte avant tout c’est le rédactionnel. Il va être amené à rédiger du contenu pour optimiser les espaces dédiés (Page entreprise Facebook, compte Twitter, Instagram d’entreprise, chaîne YouTube…). Les réseaux sociaux n’ont donc aucun secret pour lui et il les manie avec habileté et prudence. Un bad buzz est vite arrivé et, quand il y a une crise, c’est lui qui est au cœur de l’action.

Avec le temps, ces missions clés se sont de plus en plus diversifiées, le propulsant du rôle d’animateur à celui de gestionnaire de communautés. La polyvalence avant tout ! De fait, son rôle d’interface avec l’utilisateur le pousse naturellement vers la relation client et le service après-vente. Il doit être capable de bien connaître la marque et ses produits ou services pour répondre aux différentes demandes qui lui arrivent de l’extérieur.

Sur les réseaux, qui dit contenu dit aussi supports variés. Ainsi, pour exprimer toute sa créativité, le Community manager fait désormais de la vidéo, maîtrise les outils de création graphique et connaît même les usages du référencement naturel. Des missions complètes qui n’ont pas fini de se développer. Mais le salaire suit-il cette évolution ?

Quel est le salaire d’un community manager ?

Un community manager évolue dans des structures diverses de la petite startup au grand groupe. Il a aussi différentes responsabilités, différents niveaux d’autonomie, d’expérience. Sans compter sur bien d’autres facteurs, tels que son lieu de vie, qui influent sur sa rémunération. Dès lors, le salaire du community manager va fluctuer.

On peut toutefois noter qu’un junior démarrera sa carrière autour de 21 à 25 k€/an. Après 3 à 5 ans d’expérience, il sera davantage à 26/35 k€/an. Enfin, un sénior peut prétendre à un salaire compris entre 36 et 50 k€/an. Ces chiffres n’ont pas fini d’évoluer avec le rôle prépondérant que prend ce pro des réseaux sociaux dans les entreprises. Mais comment réussir ?

Les compétences et qualités clés

Pour assurer sa réussite, le community manager va devoir acquérir des compétences clés, mais va aussi devoir développer des qualités insoupçonnées. On vous livre nos secrets !

Les 5 soft skills du community manager

  1. Créatif tu seras !

Nous l’avons déjà cité, mais s’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait la créativité. Celle-ci va s’appliquer dans la stratégie, dans la richesse du contenu, dans la réponse faite aux utilisateurs…

  1. Polyvalent tu deviendras !

Vous l’avez bien compris, les compétences demandées sont nombreuses. Alors, n’ayez pas peur d’apprendre de nouvelles choses au quotidien, de vous mettre à jour sans arrêt et de développer de nouvelles capacités.

  1. La diplomatie te guidera !

Savez-vous garder votre sang-froid en toutes circonstances et apporter la réponse adéquate ? C’est le b.a.-ba du service client. N’oubliez pas : qui dit réseaux sociaux dit exposition de vos propos. Un mot de travers, un seul mouvement d’humeur et voilà l’entreprise dans laquelle vous travaillez en pleine tourmente.

  1. Le stress tu sauras gérer !

Le community management c’est du mouvement perpétuel, de la réactivité, des crises à gérer parfois. Et vous êtes en première ligne… Alors, accrochez-vous, ami des montagnes russes !

  1. Le sens de l’éthique tu auras !

Dans les cours d’école vous jouiez le rôle du justicier ? Alors parfait, vous allez pouvoir exercer vos talents ici ! Vous allez modérer les commentaires des internautes et protéger votre entreprise des mauvais avis.

Les 5 hard skills du community manager

  1. Maîtriser les réseaux sociaux et les outils du web tu sauras

Cela parait évident, mais on ne pouvait pas faire l’impasse. Par contre, si vous ne connaissez pas Hootsuite et TweetDeck, il est temps de vous y mettre !

  1. Maîtriser les outils de PAO tu apprendras

Indesign, Photoshop, Illustrator ça vous dit quelque chose ? Génial parce qu’ils vont devenir vos compagnons au quotidien.

  1. Le référencement naturel tu pratiqueras

Vous voulez avoir une stratégie de contenus efficiente ? Pensez mots-clés et positionnement de vos publications. Le référencement naturel est donc à mettre dans sa boîte à outils.

  1. Les outils de mesure d’e-réputation tu maîtriseras

Un garant de l’e-réputation sans outils de mesure ? Impossible ! Pas de panique, vous devriez apprendre à les manier en formation.

  1. Un pro de la vidéo et de la photo tu deviendras

Vous utilisez Instagram et vous ne savez pas cadrer une photo? Aïe ! La dernière fois que vous avez vu un carrousel c’était lorsque vous étiez enfant ? Il est temps de vous mettre à jour !

Miser sur l’alternance pour devenir le pro des réseaux sociaux

Pour devenir community manager, rien ne vaut la pratique sur le terrain. Entre théorie et pratique, l’alternance en entreprise apparaît comme une excellente solution. Zoom sur les formations et sur les avantages de l’alternance.

Quelles formations pour devenir community manager ?

Vous pensez que maîtriser les réseaux sociaux suffit pour accéder au poste de community manager ? Bien entendu, il n’existe pas de parcours type pour exercer ce métier. Mais ses missions de plus en plus pointues nécessitent un certain nombre de compétences.

C’est pourquoi certains choisissent de se tourner vers des études en communication ou en commerce. Une option en art graphique sera alors la bienvenue pour répondre aux nombreux défis qui vous attendent. Vous pouvez également commencer par des études généralistes de type littéraire pour parfaire vos capacités rédactionnelles et vous spécialiser par la suite.


Comme vous vous vous en doutez probablement, cette spécialisation comportera une grosse dimension social media mais aussi référencement naturel et outils du web. C’est pourquoi il existe des Masters communication digitale ou des formations community manager. Par exemple, le bachelor Community Management et Brand Content accessible après un Bac+2, aborde la dimension business pour une entrée réussie dans le monde de l’entreprise. Le bachelor Gestion de projet digital va, quant à lui, donner une grande place à l’aspect stratégique. Sans surprise, ces formations se font en alternance.

L’alternance : véritable tremplin vers un métier d’avenir

L’alternance est véritable immersion dans le métier choisi. En tant que community manager c’est un excellent moyen de vous professionnaliser. En effet, vous bénéficiez d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation et devenez salarié de l’entreprise avec toutes les responsabilités que cela comporte. De plus, votre formation sera 100 % gratuite et rémunérée par l’employeur. Vous recherchez l’autonomie et l’employabilité ? Alors c’est le moment de miser sur un job en alternance.

Avec la crise actuelle, l’alternance a été récemment boostée par les aides à l’embauche proposées par le gouvernement. L’alternance serait-elle la réponse idéale pour réconcilier les attentes des jeunes diplômés et celles des employeurs ? Il semblerait bien !

Alors, vous êtes prêt à devenir community manager ? Vous avez en effet toutes les billes en main. Il ne vous reste plus qu’à trouver la formation qui vous conviendra !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Offres d'emploiConsultez nos offres d'emplois en alternance

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.