Blog ISCOD

Focus sur les métiers de Web designer et UX Designer

Dans leur processus de transformation digitale, les entreprises doivent intégrer des métiers qui ne font pas partie de leur ADN historique. Parmi les postes recherchés, on retrouve notamment le Web designer et l’UX designer.

Dans le jargon des métiers de la conception web, on parle fréquemment d’UX pour l’expérience utilisateur et d’UI pour le design graphique. Ces deux notions sont propres à l’UX global, cependant, elles sont parfois confondues. L’UX a pourtant une vocation plus psychologique, tandis que l’UI est en quelque sorte l’évolution naturelle du webdesign. Afin de vous éclairer sur ces deux notions, nous allons faire la différence entre ces deux métiers. Nous analyserons également leurs différences et leur relation de complémentarité.

Le design à tous les niveaux de l’entreprise

Contrairement aux idées reçues, le design n’est pas uniquement une affaire d’esthétique. On ne travaille pas seulement sur les concepts créatifs et le graphisme mais aussi sur de la recherche utilisateur. Les entreprises qui ont intégré le design dans leur processus de création disposent aujourd’hui d’ un « Design Advantage ».

Ainsi, les entreprises qui privilégient le design laissent beaucoup de place aux expériences client. Ces dernières sont un véritable avantage concurrentiel dans la conquête et la fidélisation de nouveaux clients. Les expériences client sont donc bénéfiques pour l’entreprise au niveau commercial mais aussi au niveau de l’image.

Comme nous l’évoquions plus haut, le design a un impact sur de nombreux services de l’entreprise. En effet, les expériences (utilisateur, collaborateur, etc.) permettent de construire et d’entretenir des relations profondes et personnalisées. Ce qui amène naturellement une préférence des consommateurs, une plus grande implication des collaborateurs et donc une augmentation des parts de marché.

Aujourd’hui, il est nécessaire d’intégrer le design dans la stratégie d’entreprise afin de mieux attirer et fidéliser les consommateurs, de se démarquer de la concurrence, avec à la clé des répercussions positives sur l’activité globale de l’entreprise. Pour y parvenir, l’embauche de personnes avec des compétences en design s’avère indispensable. Parmi les profils les plus prisés sur le marché, on retrouve les webdesigners et les UX designers. Chacun ont des missions spécifiques et des compétences complémentaires.

Le métier de Web designer

Le webdesigner est un acteur essentiel du web et des nouveaux formats numériques. Il conçoit et réalise le design des interface de sites web ou d’application. Encore peu connu il y a 10 ans, il est aujourd’hui indispensable à toute entreprise Pure Player, agence de communication ou société en phase de transformation digitale.

Missions du Web designer

Le webdesigner a pour missions principales de :

  • Cibler les besoins de l’entreprise et ses objectifs ;
  • Prendre en compte les contraintes techniques et financières ;
  • Établir le cahier des charges fonctionnel ;
  • Réaliser des maquettes de site web ou d’application ;
  • Accorder l’identité visuelle du site à l’image de l’entreprise
  • Organiser les pages et l’arborescence du site et de l’application ;
  • Assurer le suivi du site Internet après la livraison ;
  • Travailler avec un rédacteur pour mettre en place le contenu textuel du site permettant un bon référencement ;
  • Définir et concevoir les supports de communication digitale : bandeau pour le display, newsletter, etc.

Qualités du Web designer

Le webdesigner est souvent un profil complet qui peut répondre à des besoins variés. Il doit maîtriser les logiciels de PAO (Photoshop, Illustrator, Affinity, etc.) et connaître les règles de l’ergonomie. Ce professionnel dispose également de bonnes connaissances en informatique, notamment des langages de développement front-end : HTML, CSS, Javascript. Par ailleurs, il suit de près les tendances du web grâce à une veille régulière.

Parmi ses qualités, on note de la rigueur, de la curiosité, une bonne organisation et une grande autonomie. Il peut aussi bien travailler seul dans la création d’interface que collaborer avec des graphistes, développeurs ou chefs de projet.

Au sein d’une entreprise, le Web designer travaille avec un chef de projet web ou digital qui doit lui fournir tous les éléments nécessaires à la création du site ou de l’application. Brief, cahier des charges, contenus textuels, photos, vidéos, etc. Il peut aussi travailler avec un directeur artistique s’il évolue au sein d’une agence.

Le webdesigner peut travailler pour une agence web, le service communication d’une entreprise ou en tant que freelance.

Formation

Pour devenir web designer, il faut souvent être issu d’une formation de bac + 2 à bac + 5, en conception multimédia ou en design. Le web designer a généralement une formation artistique obtenue en école d’art ou en école spécialisée en communication digitale, en design ou en multimédia. La formation en alternance est également une bonne option pour ce type de métier puisqu’il apportera une approche concrète du webdesign qui permettra à l’étudiant de progresser d’autant plus rapidement.

Le webdesigner développe l'interface

Le métier d’UX designer

En opérant leur transition digitale, les entreprises cherchent généralement un profil qui manque à leur processus de création : un-e UX designer (pour user expérience designer). Sa mission est de développer des interface de sites web et d’applications ergonomiques et efficaces pour l’utilisateur. Pour y parvenir, l’UX designer passe une claire partie de son temps à échanger avec les utilisateurs cible, à proposer de nouvelles mises en page et à les faire tester pour proposer au final le produit ou service qui répond parfaitement aux besoins des clients.

La démarche de l’UX designer est centrée sur l’utilisateur. Il a pour mission d’optimiser le site web ou l’application d’une entreprise en prenant en compte les besoins des utilisateurs et les objectifs de ses clients.

Missions de l’UX designer

L’UX designer a pour missions principales de :

  • Définir les principaux enjeux du site web ou de l’application ;
  • Diagnostiquer et conduire l’expérience utilisateur ;
  • Établir les personae afin d’enrichir ses fiches utilisateurs ;
  • Cartographier le parcours des utilisateurs ;
  • Réaliser des tests et des études auprès des utilisateurs sur les points à améliorer ;
  • Établir la feuille de route des tâches stratégiques ;
  • Proposer des wireframes du site ou de l’application amenant à l’évolution du design ;
  • Proposer des maquettes graphiques en vue de l’intégration par un développeur ;
  • Mesurer l’efficacité des améliorations apportées grâce à des indicateurs clés de performance.

Qualités d’un.e UX designer

L’UX Designer doit disposer de plusieurs compétences techniques comme la maîtrise des principaux logiciels de création graphique, la programmation ainsi que des notions de design et de webmarketing. Il maîtrise parfaitement le design d’interaction ainsi que l’architecture de l’information. Comme il intervient au sein d’une équipe, il doit présenter d’excellentes capacités de collaboration et d’adaptation afin de travailler avec un webdesigner, des développeurs, des chefs de produit ou encore des graphistes.

Il est amené à conduire de nombreuses interviews utilisateur et doit donc être créatif, faire preuve d’empathie et être doté d’un bon esprit d’analyse. Le relationnel est une composante importante du métier d’UX designer : il doit comprendre les émotions et les besoin de sa clientèle s’il veut générer de l’engagement.

Comme l’UX designer va définir des stratégies basées sur l’expérience client, il va devoir prendre en compte les dimension cognitive, affective, comportementale et émotionnelle. Ainsi, des connaissances en psychologie, voire en sociologie, sont conseillées.

La plupart des UX designers travaillent au sein d’entreprises de services ou disposant de boutiques e-commerce. Le métier peut aussi s’exercer en agence web ou en indépendant.

Formation

L’UX designer est diplômé d’un bac +2 à 5  puis suit parfois une spécialisation. Étant donné qu’il n’existe pas encore de diplôme spécifique à l’UX design, il puise ses connaissances dans des formations liées aux domaines du digital, du multimédia, de l’informatique, des arts numériques ou du graphisme. Il peut aussi suivre un cursus en école d’art ou compléter sa formation par un master en psychologie, voire en sociologie. Si ces formations sont fortement recommandées, le métier s’apprend aussi sur le terrain. Ainsi, les formations en alternance sont particulièrement recommandées pour devenir UX Designer. Ces dernières sont souvent couplées à un expertise en webdesign pour faciliter l’insertion professionnelle de l’étudiant.

L'UX Designer crée l'interface

Différences entre les métiers d’UX et Web designer

Dans le milieu de la conception d’interface ergonomique, on parle généralement d’UX pour désigner l’expérience utilisateur et d’UI (user interface) pour le design graphique. Le webdesigner est ici davantage tourné vers l’UI que l’UX. Il arrive néanmoins que ces deux notions se confondent alors qu’elles représentent à la base deux disciplines spécifiques. 

Le Web design et l’UI design

L’UI design est l’évolution logique du Web design. En effet, il est aujourd’hui impossible de se consacrer uniquement au web sur ordinateur quand on fait une interface. Il faut aussi penser à l’expérience sur mobile et aux applications mobiles. On parle donc moins de webdesign que de « user interface ». L’UI designer a pour objectif d’améliorer l’interaction d’un utilisateur avec l’interface.  Il travaille donc en collaboration avec un UX designer qui a analysé l’utilisateur final et créé une maquette en amont. Il se concentre donc principalement sur le visuel afin de construire le support sur lequel l’utilisateur final va interagir.

UX Design : une approche psychologique

De son côté, l’UX designer travaille à optimiser et améliorer l’expérience utilisateur en mettant ce dernier au cœur de la conception d’un produit ou service. Il va donc effectuer de nombreux tests sur les divers parcours des utilisateurs possibles. Il s’agit d’une approche beaucoup plus psychologique questhétique du design : il doit se mettre à la place de l’utilisateur pour le comprendre et concevoir une interface sur-mesure pour lui.

Web design et UX design, deux expertises qui se complètent

Bien qu’il s’agisse de deux métiers différents, l’UX et l’UI se complètent. Alors que l’UX designer se concentre principalement sur l’aspect émotionnel et psychologique de l’expérience des utilisateurs, l’UI designer se concentre davantage sur les aspects ergonomiques et pratiques au servie de la création d’interface. Toutefois, l’UI a besoin des informations obtenues grâce à la démarche UX pour pouvoir créer une interface totalement centrée sur les utilisateurs. Pour concevoir une interface centrée utilisateur, il est nécessaire de faire appel à des processus à la fois UI et UX pour obtenir une interface efficace et garantir une bonne expérience d’utilisation. Pas étonnant ainsi que certains professionnels accumulent les deux fonctions au sein de structures réduites !

À l’instar d’autres métiers du digital, L’UX designer et le Web designer sont aujourd’hui deux personnes indispensables à toute entreprise ayant pris le virage de la transformation numérique. Elles peuvent aussi intervenir dans le cadre d’une stratégie webmarketing afin de préconiser des améliorations pour augmenter le taux de conversion.

Le métier de Web designer ou d’UX Designer vous intéresse ? N’hésitez pas à demander plus d’informations sur notre Titre Certifié Web Designer/UX Designer en alternance !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Offres d'emploiConsultez nos offres d'emplois en alternance

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.