Plan de relance de l'apprentissage : Jusqu’à 8 000 € d’aides versées aux entreprises qui embauchent des apprentis !
EN SAVOIR PLUS

Trouver une alternance en confinement ? C’est possible !

Confinement saison 2, nous y sommes ! Malheureusement, plusieurs d’entre vous sont encore à la recherche d’une alternance. En effet, après le premier confinement, les entreprises se sont montrées plus frileuses dans les embauches. Sans surprise, les profils juniors en ont fait les frais. Le gouvernement a alors mis en place des mesures, telles que le plan « #1jeune#1solution », pour relancer l’emploi des jeunes grâce à l’apprentissage. Malgré ces aides, tous les secteurs n’ont pas encore repris les recrutements et ce nouveau confinement a de quoi décourager la plupart d’entre vous. Pourtant, ce n’est pas le moment de baisser les bras ! La majorité des entreprises ont, cette fois, conservé leur activité et préparent l’après. Mais comment trouver une alternance ? On vous dit tout : des méthodes traditionnelles aux plus audacieuses pour se démarquer et convaincre.

Décrocher une alternance en confinement : pourquoi on y croit !

Alternance : les mesures mises en place par le gouvernement

Trouver une alternance en confinement peut sembler mission impossible. Pourtant, des mesures ont été prises par le gouvernement et les entreprises en bénéficient toujours, même pendant cette période. Parce que bien connaître ces aides peut être un atout de poids face aux recruteurs, un petit rappel s’impose.

Le plan « #1jeune1solution » vise à faciliter l’entrée dans la vie active. Un gros focus est fait sur l’alternance avec des aides attribuées aux entreprises, si elles embauchent un alternant :

  • 5.000 € pour les moins de 18 ans ;
  • 8.000 € pour ceux ayant dépassé la majorité.

Ces financements interviendront pour des contrats signés avant le 28 février 2021. Vous pouvez retrouver les détails du dispositif sur notre site.

Les premiers résultats sont encourageants puisque le Ministère du Travail constate une augmentation des recrutements depuis le mois d’août. De quoi se montrer positif et se remotiver : serait-il possible de décrocher le saint-graal pendant cette période ?

Pourquoi c’est possible de trouver une alternance ?

Vous ne parvenez pas à trouver une alternance et le confinement vous met le moral à plat ? Vous n’êtes pas le seul. C’est justement le moment de tester votre motivation. Certes, la situation n’est pas la meilleure, mais ceux qui baisseront les bras seront plus certainement pénalisés. En effet, ce confinement étant un peu différent, cette fois-ci, de nombreuses entreprises poursuivent leur activité. Certaines ont même tiré des leçons du précédent confinement et se sont mieux préparées. Même si la situation est plus complexe pour elles, des recrutements avaient été engagés et ne seront pas stoppés. De fait, les entretiens d’embauche sont toujours possibles en visioconférence, mais aussi en présentiel.

La première chose à faire est de se rassurer en examinant bien la situation. Oui, il y a encore des entreprises qui recrutent des alternants. Quelques exemples :

Dès lors, il est temps de revoir sa stratégie de recherche, armé de tout son optimisme.

Trouver une alternance : les techniques qui marchent

Et si on revenait aux bases ?

En effet, actuellement, les offres d’emploi en alternance ne sont pas légion sur les plateformes d’emploi. L’une des raisons est simple : la majorité des entreprises n’y ont pas recours. Il existe de nombreuses offres cachées. Il va donc falloir revoir sa stratégie pendant le confinement. Sachez tout d’abord que vous disposez de nombreux outils à votre disposition pour élargir vos recherches.

Mais, finalement, la première question à se poser concerne vos envies et votre projet. Ceux-ci sont-ils réalisables à l’heure actuelle et comment ? La meilleure tactique, aujourd’hui, consiste à adopter la technique de l’entonnoir. On commence par postuler pour l’entreprise idéale puis on se tourne vers les plus petites entreprises ou les start-ups qui viennent de se lancer. Vous pourriez avoir de belles surprises et, même, bénéficier d’une bien meilleure expérience. De fait, elles offrent souvent plus de latitudes en termes de responsabilité et de façons de travailler. Bien entendu, il ne s’agit pas de renier ses idéaux ni ses rêves, mais de savoir les adapter à la réalité d’un marché complexe. Donc montrez-vous agiles !

De même, pour adopter la doctrine du moment : « Prenez soin de vous ». Cette période est longue et difficile pour tout le monde. C’est pourquoi une recherche d’alternance va davantage s’apparenter à un marathon qu’à un sprint. Prenez du temps pour vous entre deux recherches. C’est cela qui vous permettra de garder la motivation nécessaire. De plus, il existe des techniques qui fonctionnent !

Les 5 techniques qui ont fait leurs preuves pour trouver une alternance

Votre recherche d’alternance tourne en rond ? Pourtant, vous n’avez peut-être pas exploré l’ensemble des techniques qui fonctionnent… Back to basics !

  1. Se faire accompagner par son organisme de formation : une évidence, mais pas toujours exploitée. Celui-ci est en contact avec les recruteurs et peut vous apporter son soutien et ses conseils. Chez Iscod, nous mettons à disposition des offres d’emploi, un réseau d’anciens, mais aussi un suivi individuel de chaque étudiant pour vous coacher dans votre recherche.
  2. Dépoussiérer son CV et sa lettre de motivation. Lorsqu’on est en recherche depuis un moment, le découragement peut pousser à envoyer des lettres de motivation et CV standardisés, sans aucune personnalisation. C’est justement le moment de les repenser, de mettre les bons mots-clés, de miser sur les soft skills… Vous trouverez des conseils sur notre blog.
  3. User et abuser des réseaux sociaux. Linkedin, Twitter, Facebook… Ils sont vos amis pendant cette période. Vous pouvez les utiliser comme des moteurs de recherche, de nombreuses offres y sont présentes. Néanmoins, attention, ils sont aussi à manier avec précaution et professionnalisme. Il ne s’agit pas de lancer des SOS montrant votre désespoir, mais d’entrer en contact avec des entreprises et d’engager le dialogue.
  4. Dénicher les entreprises qui recrutent en alternance. Il existe, pour cela, des outils comme celui de Pôle emploi : labonnealternance. Il utilise un algorithme capable de vous fournir la liste des entreprises qui ont souvent eu recours à l’alternance ces dernières années.
  5. Convaincre grâce à la prime à l’embauche. C’est LA carte à jouer face à un employeur frileux qui vous dit qu’il ne peut pas embaucher en alternance pour des raisons de coûts. Peut-être n’a-t-il pas entendu parler de la prime ? Les embauches sont gelées chez eux faute de moyens ? C’est dommage, car s’ils ont des besoins, l’alternance peut être une bonne solution pour pallier au manque d’effectifs. Rodez bien votre discours sur le sujet.

Vous avez déjà exploré toutes ces pistes et vous avez envie d’être plus audacieux ? Suivez le guide !

Être audacieux quand on postule en alternance…ou pas ?

L’audace permet de se faire remarquer quand on postule : oui et non

Miser sur l’audace pour trouver un contrat en alternance ? Quand on veut se démarquer, on se dit souvent que c’est la solution. Pourtant, elle doit être maniée avec précaution. En effet, il ne s’agit pas de confondre audace et culot.

On oublie :

  • les CV farfelus. Ils ont été un peu trop exploités et ne plaisent pas à tous les recruteurs ;
  • la prise de contact uniquement dans le but d’indiquer que vous recherchez une alternance. Cela ne présente aucun intérêt pour le manager et risque de faire une mauvaise première impression ;
  • un profil décalé sur les réseaux sociaux qui peut donner une mauvaise/fausse image.

On privilégie :

  • l’originalité si l’annonce s’y prête. Vous pouvez alors aller vers un format qui vous démarquera mais, encore une fois, adaptez-vous à votre interlocuteur ;
  • une prise de contact pour s’intéresser à l’entreprise et ou au secteur ;
  • l’authenticité et la prise de recul. Vous connaissez vos soft skills, mais à l’inverse, vous connaissez également vos défauts. C’est donc à vous de montrer que vous êtes prêts et là pour apprendre.

En bref : l’audace, c’est bien mais pas trop ! Les entreprises, lorsqu’elles recrutent un alternant, le font avant tout pour : ses qualités, sa formation en adéquation avec le poste et ses compétences (ou celles qu’il voudrait acquérir). Alors soyez vrai plus que créatif !

Des exemples inspirants pour oser et se démarquer

Certains postes en alternance se prêtent totalement à un peu plus d’audace. À condition que celle-ci vous permette de mettre en valeur vos talents et votre motivation. Dans tous les cas, nous vous conseillons de bien vous renseigner en amont sur l’entreprise (et sur celui qui fera le recrutement) pour être sûr d’être dans la « bonne tonalité ».

Quelques exemples concrets si vous postulez pour une alternance en :

  • développement web. Vous pouvez réaliser un site internet pour postuler. Attention, vous ne serez peut-être pas le seul à le faire, donc à faire uniquement si vous avez des compétences en phase avec l’annonce ou l’entreprise ;
  • communication. Ce sont des postes où, généralement, vous pouvez vous faire plaisir. Ainsi, pourquoi ne pas montrer vos talents en réalisant votre propre campagne de communication ?
  • graphisme. Là encore, on peut se permettre un peu l’originalité : CV sous format de jeu de société, sur une bouteille de la marque (si vous postulez pour un vendeur de jus de fruit par exemple)…
  • digital : le CV Instagram ou Twitter est votre ami.

Enfin, pensez à votre lettre de motivation. Certains n’en envoient plus et les mettent directement dans le corps du mail en précisant que l’idée est de se présenter avec le plus d’authenticité possible. C’est, sans doute, la meilleure chose à faire quand on sait combien ces lettres sont formatées.

Aussi, vous l’avez compris, il faut être à l’écoute des « signaux » renvoyés par l’annonce. Mais, surtout, garder confiance : vous allez trouver !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Consultez nos offres d'emplois

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.