Blog ISCOD
rentrée en alternance 2021 : 9 conseils pour la réussir

9 conseils pour réussir sa rentrée en alternance en 2021

L’heure de la rentrée en alternance a sonné pour de nombreux étudiants et professionnels en voie de reconversion. Une aventure enrichissante qui, à l’inverse d’une formation « classique », permet de cumuler de l’expérience professionnelle et de toucher un salaire tout en préparant son diplôme ! Mais ce type d’apprentissage nécessite un minimum d’organisation pour bien concilier vos cours théoriques, votre activité dans l’entreprise et votre vie privée. Sans parler des nouvelles mesures sanitaires à prendre en compte… Intéressé(e) ? Alors suivez nos conseils pour réussir votre rentrée en alternance en 2021. Que vous débutiez en septembre ou non !

1er cas de figure : vous êtes prêt(e) à entrer en alternance en septembre

Vous avez déjà trouvé votre école en alternance et votre entreprise d’accueil ? Bravo !

Bravo pour votre rentrée en alternance !

À ce stade, il vous faut seulement un peu de préparation pour aborder sereinement la rentrée. Voici 7 conseils pour vous y aider !

Renseignez-vous sur les mesures sanitaires mises en place dans votre entreprise

La pandémie étant toujours d’actualité, votre entreprise applique certainement un protocole sanitaire précis (ex. : limitation du nombre de personnes dans les vestiaires, port du masque obligatoire dans certaines zones). Mieux vaut donc demander des renseignements à son sujet avant le jour J : il en va de votre sécurité et de celle des autres salariés. Cela démontrera aussi votre sérieux et votre bonne volonté aux yeux de votre employeur. Top pour débuter sur de bonnes bases !

Autre point à aborder au plus vite : le Pass sanitaire, si vous ne savez pas encore si vous devez le présenter ou non à votre arrivée…

Le Pass sanitaire : obligatoire pour la rentrée en alternance de 2021 ?

Oui et non : tout dépend de votre situation. Normalement votre employeur vous fournira tous les renseignements nécessaires ! Mais à titre indicatif, retenez que depuis le 30 août le Pass sanitaire s’applique à tous les salariés majeurs (alternants compris) en contact avec le public dans des structures bien précises. Exemples : salle de sport, parc d’attraction, hôpital, restaurant, etc. Et pour les alternants mineurs ? Le Pass n’entrera en application qu’à partir du 30 septembre !.

Bref : vous n’avez pas forcément besoin de présenter votre Pass pour aller travailler. Mais si tel est le cas, rassurez-vous : même si vous n’avez pas encore eu le temps d’obtenir votre seconde injection, vous pouvez utiliser les tests PCR pour vous rendre au bureau. Dans l’hypothèse où vous seriez contre les tests et la vaccination, sachez aussi que le gouvernement encourage votre employeur à vous proposer des solutions alternatives.

En toutes circonstances, l’employeur est invité à instaurer un dialogue avec son alternant. Comme pour les autres salariés de l’entreprise, il devra, à l’issue du troisième jour de suspension du contrat, tenir un entretien avec son alternant visant à trouver des solutions de reprise de l’activité.

Source : Ministère du travail, dans une interview pour Capital

Il peut ainsi vous affecter temporairement à un autre poste loin du public par exemple. SI ET SEULEMENT SI ce poste est compatible avec la certification que vous visez. Ou encore vous proposer de télétravailler jusqu’au 15 novembre, date où, normalement, le Pass sanitaire prendra fin…

Quoi qu’il en soit, essayez de vous montrer conciliant(e) car en cas de « blocage total », votre employeur n’aura d’autre choix que de suspendre provisoirement votre contrat… Cependant, cela ne vous empêchera pas de suivre vos cours théoriques, comme le souligne le Ministère du Travail dans Capital !

Peaufinez votre planning pour réussir votre rentrée en alternance !

Suivre une formation en alternance est une aventure passionnante, mais cela demande aussi beaucoup de rigueur et d’organisation. Impossible sinon de trouver le bon équilibre entre vos cours, votre activité professionnelle et votre vie privée ! C’est pour cela que tous les alternants sont vivement encouragés à créer un planning dès le début de leur formation.

Faire un bon planning, avec Canva ou tout autre outil de votre choix, vous aidera à bien gérer votre formation en alternance.
Canva

Si vous êtes déjà un(e) pro de l’organisation, cette étape ne vous posera sans doute aucune difficulté. Mais si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à demander l’aide de vos formateurs : ils pourront vous donner de nombreux conseils pratiques. En voici d’ailleurs déjà quelques-uns pour vous aiguiller :

  • fixez-vous des objectifs précis à atteindre à court, moyen et long terme. Par exemple : : avoir terminé le module X à telle date si vous suivez vos cours en ligne ;
  • gardez à l’esprit qu’il peut toujours y avoir un imprévu (ex. : maladie, panne de courant ou autre). Mieux vaut donc « viser un peu moins haut » que ce que vous pensez vraiment pouvoir accomplir quand vous fixez vos objectifs. Vous pourrez ainsi facilement prendre de l’avance si rien ne vient perturber votre travail. Vous verrez : c’est super motivant ! Et si un imprévu vient vraiment tout bouleverser ? Il vous restera sans doute assez de marge pour atteindre votre but malgré tout ;
  • n’hésitez pas à utiliser des couleurs différentes pour distinguer du premier coup d’œil les jours consacrés à l’entreprise, à vos cours et à vos moments de repos ;
  • prévoyez aussi des plages horaires pour réviser. N’oubliez pas : repasser régulièrement sur vos cours est essentiel pour bien assimiler vos nouvelles connaissances !

Quant à la forme, peu importe. Vous pouvez aussi bien utiliser un classeur qu’un logiciel de planning comme Canva par exemple. L’essentiel est que vous soyez à l’aise avec !

Adoptez la bonne attitude dès votre premier jour dans l’entreprise pour réussir votre rentrée en alternance

Que vous soyez en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, vous faites désormais partie intégrante de l’entreprise ! Votre employeur attend donc de vous le même sérieux et le même professionnalisme que ses autres salariés. Pour lui faire bonne impression, veillez notamment à :

  • être ponctuel(le) ;
  • adopter le « dress-code » de l’entreprise. Dans le doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre tuteur/maître d’apprentissage ;
  • toujours faire preuve de politesse.

Essayez aussi de prouver votre intérêt pour l’entreprise dès votre arrivée, en demandant à faire le tour des locaux et à rencontrer les différentes équipes par exemple.

Rentrée en alternance : faites bonne impression à votre tuteur

Entretenir des bonnes relations avec votre tuteur/maître d’apprentissage, c’est essentiel pour profiter à fond de votre alternance ! Pour y arriver, pensez notamment à lui :

  • communiquer dès le premier jour les coordonnées de votre responsable pédagogique dans votre école ou CFA (Centre de Formation d’Apprentis). Il appréciera sûrement que vous l’aidiez à garder le contact avec votre organisme de formation ! Dans le même ordre d’idée, si vous avez un livret d’apprentissage ou un autre document de liaison, veillez aussi à toujours l’avoir avec vous ;
  • poser des questions sur la culture d’entreprise ;
  • demander conseil si vous avez un doute sur une mission. Mieux vaut avouer que vous ne savez pas faire quelque chose plutôt que d’enchaîner les erreurs… Mais veillez tout de même à respecter son travail ! Comprenez par là que vous ne pouvez pas le solliciter en permanence. Surtout s’il est visiblement très occupé : dans ce cas, demandez plutôt conseil à l’un de vos collaborateurs.

« Partez du bon pied » avec toute l’équipe

Bien vous entendre avec l’ensemble de vos collaborateurs est également essentiel pour vivre sereinement votre alternance. Mettez donc tout en œuvre pour entretenir des relations cordiales avec eux ! Pour cela, vous avez notamment intérêt à :

  • retenir rapidement leur nom. Quitte à les marquer discrètement sur une feuille pour commencer ;
  • vous mêler à eux à la pause café ou au self de l’entreprise. Toujours dans le respect des gestes barrières bien sûr ! Ne vous inquiétez pas si vous êtes un peu trop intimidé(e) pour parler au début : vos collaborateurs le comprendront ;
  • prendre part aux activités collectives organisées par l’entreprise (ex. : cours de yoga, challenge sportif, etc.) ;
  • éviter les sujets de conversation risqués. A l’heure actuelle par exemple, le début des campagnes électorales et l’histoire du Pass sanitaire peuvent créer de vives tensions au sein des équipes. Comme dans le reste de la société d’ailleurs… Pour éviter d’être « catalogué(e) », il serait plus sage de garder votre opinion pour vous ! Mieux vaut participer à des conversations plus légères, autour des préférences musicales de chacun par exemple.
Pour réussir votre rentrée en alternance, évitez les sujets qui fâchent avec vos collaborateurs : préférez des sujets plus légers comme la musique.

Prenez vos cours théoriques au sérieux !

Les missions professionnelles sont souvent passionnantes et comptent beaucoup pour l’examen. Il serait donc tentant de négliger les cours « trop » théoriques pour se concentrer sur elles… Mauvaise idée ! Certes, votre activité au sein de l’entreprise est très importante mais vous devez aussi prendre votre enseignement théorique au sérieux. D’une part, parce que vous avez également besoin de lui pour obtenir votre diplôme ou votre certification. D’autre part, parce qu’il peut vous permettre de découvrir de toutes nouvelles pratiques qui ne sont pas encore appliquées dans votre entreprise… Ce qui vous aidera à être force de proposition ! N’hésitez pas à parler à votre tuteur/maître d’apprentissage dès que vous pensez qu’un nouvel outil digital ou une nouvelle technique de travail pourrait faciliter les missions. Même si votre idée n’est pas retenue, il appréciera votre motivation !

Préservez votre vie sociale

Donner le meilleur de vous-même pour réussir votre alternance, oui. Sacrifier votre vie sociale, non. En voulant trop bien faire, certains alternants mettent totalement leur vie privée de côté. Ce qui s’avère complétement contre-productif. Vous avez besoin de vous reposer et de passer des bons moments avec vos proches pour garder le moral et rester motivé(e) !

Certes, vous ne pourrez sans doute pas sortir vous amuser tous les soirs. Mais prévoyez tout de même de VRAIS moments de repos dès le début de votre alternance. Une soirée au cinéma en amoureux ou un weekend entre amis de temps en temps, c’est important. Tâchez aussi de vous dégager du temps pour les « évènements à ne surtout pas manquer » comme l’anniversaire de votre père ou le mariage de votre meilleur ami par exemple. Quitte à poser un jour de congé ou des RTT pour l’occasion.

Enfin rappelons aussi que, comme tous les autres salariés de l’entreprise, vous avez le droit à la déconnexion. Rien ne vous oblige donc à traiter vos mails professionnels le soir, le week-end ou pendant vos vacances !

2nd cas de figure : vous n’êtes toujours pas inscrit(e) en septembre…

L’alternance, c’est l’opportunité de se former gratuitement, tout en touchant un salaire et en acquérant une expérience professionnelle très utile pour décrocher un emploi à l’issue de sa formation. Logique donc qu’autant de Français s’y intéressent : à titre indicatif, plus de 500 000 contrats d’apprentissage ont été signés en 2020. Dont 495 000 dans le secteur privé !

Le nombre de contrats d'apprentissage a augmenté en flèche dans toutes les régions en 2020, malgré la crise sanitaire.
Source : Ministère du Travail

En revanche, force est de constater que beaucoup de personnes « ratent le coche » pour la rentrée de septembre. Soit parce qu’elles s’y sont pris trop tard pour remplir leur dossier d’inscription (dans les écoles en présentiel). Soit parce qu’elles n’avaient tout simplement pas pensé à l’alternance avant aujourd’hui : cela s’observe surtout pour les professionnels qui débutent leur projet de reconversion. Ou les étudiants qui souhaitent se réorienter en cours d’année… Vous êtes dans ce genre de situation ? Dans ce cas, voici 2 conseils pour vous aider à tout de même débuter votre alternance en 2021 !

Rentrée en alternance : pensez aux écoles à distance

Comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, plusieurs solutions permettent d’effectuer votre rentrée en alternance à d’autres moments de l’année. Parmi elles figure notamment le digital learning (aka « apprentissage en ligne »). C’est de loin le format le plus pratique, car les écoles qui le proposent, comme l’Iscod par exemple, peuvent accepter votre inscription tout au long de l’année ! Exit les dates butoirs : vous pouvez débuter votre alternance quand vous le souhaitez. Ce qui est aussi bien pratique pour les entreprises qui recherchent plutôt leurs alternants en octobre ou en mars par exemple !

Entre autres avantages, retenez aussi que le digital learning :

  • vous permet d’étudier à votre rythme, installé(e) devant votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette ;
  • met à votre portée des formations qui ne sont normalement pas dispensées dans votre région ;
  • limite les risques sanitaires… Et vous épargnera aussi de nombreux soucis organisationnels en cas de nouveau confinement !

Misez sur les métiers d’avenir

Enfin, si vous cherchez encore votre voie, nous vous conseillons d’étudier en priorité les métiers les plus porteurs. Comme les métiers du digital par exemple ! Parmi les plus recherchés, citons notamment :

  • le Social Media Manager, qui gère l’image d’une marque sur Facebook, TikTok, Twitter et les autres réseaux sociaux. Un poste essentiel, compte tenu de l’attrait croissant de la population pour les plateformes sociales ! Veille, création de contenus, mise en place d’une véritable stratégie web marketing : telles sont certaines de ses plus grandes missions. Pour obtenir ce poste, plusieurs formations sont envisageables comme un MBA marketing et communication digitale à distance (niveau Bac +5) ;
  • le Traffic Manager. Son rôle ? Attirer un maximum de visiteurs qualifiés sur le site web de l’entreprise pour les transformer en clients. Des campagnes d’email marketing au référencement naturel en passant par l’animation d’un blog professionnel, ce spécialiste du trafic internet peut utiliser de nombreuses techniques pour parvenir à ses fins. Si ce poste vous intéresse, il existe plusieurs formations possibles, comme le Bachelor Traffic Manager à distance (niveau Bac +3).

Mais ce ne sont que quelques exemples : il existe encore beaucoup de métiers intéressants dans le digital. N’hésitez pas à consulter nos fiches métiers pour les découvrir.

Pensez aux métiers du marketing digital pour votre formation !

Nos conseillers sont également à votre disposition si vous désirez plus de renseignements sur un métier ou une formation !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Offres d'emploiConsultez nos offres d'emplois en alternance

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.