Plan de relance de l'apprentissage : Jusqu’à 8 000 € d’aides versées aux entreprises qui embauchent des apprentis !
EN SAVOIR PLUS

Recruter en alternance : on vous dit tout !

Les stratégies de recrutement et de fidélisation RH ont grandement évolué ces dernières années. Dans les grandes tendances actuelles pour répondre aux nouveaux besoins du marché de l’emploi, on retrouve notamment le recrutement en alternance. Une option parfaite pour trouver des talents rapidement, mais aussi et surtout pour les fidéliser sur le long terme. Alors comment recruter en alternance ? Comment se passe une embauche en contrat pro ou d’apprentissage ? Quels avantages à recruter en alternance ? Quelle rémunération faut-il verser à l’alternant ? Cet article vous donne toutes les informations essentielles pour effectuer sereinement vos prochains recrutements en alternance si vous êtes une entreprise, ou encore pour mieux en comprendre le fonctionnement si vous êtes étudiant.

Recrutement en alternance : les avantages à recruter des alternants

Pour les entreprises, embaucher en alternance présente de multiples avantages.

  • L’alternance permet de répondre plus rapidement à un besoin dans l’entreprise
  • Ce mode d’apprentissage permet aussi d’introduire dans l’entreprise des connaissances récentes et donc d’insuffler un nouveau dynamisme
  • Le contrat en alternance est un outil de recrutement efficace. En effet, après la formation de l’étudiant il est possible d’envisager une embauche en CDI. L’entreprise bénéficie alors d’un collaborateur 100% opérationnel.
  • Le recrutement en alternance c’est aussi bénéficier de plusieurs avantages fiscaux et financiers. Surtout en ce moment, avec la fameuse prime accordée par le Gouvernement. Cette prime à l’embauche en alternance peut aller de 5 000 à 8 000 euros. De quoi encourager les entreprises à recruter des alternants !

Si les entreprises ont de multiples avantages à embaucher en alternance, pour les étudiants aussi ce mode d’apprentissage est bénéfique. L’alternance est ainsi un scénario idéal pour les 2 parties prenantes !

A lire en complément : transformer un stage en alternance un scénario idéal pour l’entreprise et l’étudiant.

Embauche en alternance : les arguments qui poussent les étudiants à choisir l’alternance

Aujourd’hui, beaucoup d’étudiants et d’actifs en reconversion sont déjà séduits par ce mode d’apprentissage qui offre de nombreux avantages. Voici les arguments qui poussent les étudiants et certains actifs à choisir l’alternance !

  • Le fait de pouvoir obtenir un diplôme tout en acquérant de l’expérience
  • La possibilité de connaître la vie en entreprise et de développer des aptitudes comportementales importantes sur le marché de l’emploi. Par exemple le travail en équipe, le sens de l’organisation, l’écoute active
  • Si l’alternance séduit les actifs et les étudiants c’est aussi parce que la formation permet de percevoir une rémunération
  • Enfin, la formation en alternance reste un puissant catalyseur vers l’emploi

Une prime à destination des entreprises pour toute embauche en alternance

Afin d’encourager les entreprises à recruter des alternants malgré un contexte économique fragilisé par la crise sanitaire, le gouvernement met en place une prime pour toute embauche en alternance.

  • Cette prime est de 5000 euros pour un apprenti mineur et de 8000 euros pour un apprenti majeur
  • Elle concerne les contrats en alternance signés entre le 1er Juillet 2020 et le 28 février 2021
  • Les entreprises ayant moins de 250 salariés peuvent en bénéficier sans conditions particulières
  • Pour les entreprises de plus de 250 salariés certaines conditions sont à remplir

Recrutement en alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Recruter en contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage concerne les étudiants et les actifs de 16 à 30 ans. Pour les apprentis en situation de handicap il n’y a pas de limite d’âge. Ce type de contrat est conclu pour permettre à l’étudiant d’apprendre un métier. Il est aussi utilisé pour permettre à un actif d’obtenir un diplôme de niveau supérieur, de se reconvertir, de créer ou de reprendre une entreprise.

Ce qu’il faut savoir sur le contrat d’apprentissage

Le temps de travail est le même que pour les autres salariés si l’apprenti est majeur. En revanche, pour l’apprenti mineur certaines règles doivent être respectées par l’entreprise.

  • Pas de travail de nuit possible
  • L’apprenti ne peut travailler plus de 4h30 consécutives, et pas plus de 8 heures par jour
  • Il doit avoir 2 jours de repos consécutifs par semaine

Le contrat d’apprentissage en CDD peut se conclure pour une durée allant de 6 mois à 3 ans. Pour un apprenti en situation de handicap la durée peut être de 4 ans. La formation en apprentissage doit à minima compter 400 heures par année.

Avantages financiers et fiscaux du contrat d’apprentissage

L’entreprise peut percevoir la prime accordée par le Gouvernement et bénéficier d’une diminution des cotisations patronales pour les salaires inférieurs à 1,6 fois le SMIC. Il y a également l’aide de l’Etat Bonus Alternants concernant la créance de taxe d’apprentissage pour les entreprises ayant 250 salariés ou plus et comptant plus de 5 % de jeunes en apprentissage.

Embaucher en contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation, prend quant à lui la forme d’un CDD d’une durée égale à celle de la formation ou d’un CDI via le dispositif de promotion par alternance. Ce contrat est réservé aux demandeurs d’emploi de 26 ans ou plus, et aux bénéficiaires du RSA, de l’AAH, de l’AAS. Les personnes en Contrat Unique d’Insertion peuvent aussi signer un contrat de professionnalisation avec une entreprise.

Ce qu’il faut savoir à propos du contrat pro

Le temps de travail minimal du contrat pro est de 150 heures par an. Concernant la durée du contrat de professionnalisation, en temps normal elle est de 6 à 12 mois. Pour les actifs souhaitant obtenir une qualification complémentaire, la durée peut être augmentée jusqu’à 36 mois. En ce qui concerne le contrat pro par le dispositif Pro-A, la durée est fixée à 24 mois maximum. Mais avec la crise sanitaire, une nouvelle ordonnance permet de prolonger les contrats en alternance (Pro et apprentissage), afin de tenir compte des problématiques rencontrées par les organismes de formation et par les entreprises.

Avantages financiers et fiscaux du contrat pro

Pour le contrat pro, l’OPCO prend en charge les actions de formation et frais de tutorat. Tout comme pour le contrat d’apprentissage, l’entreprise peut bénéficier de la réduction des cotisations patronales et de la prime à l’embauche en alternance versée par l’Etat.

Recrutement en alternance : obligations de l’entreprise envers l’alternant

Dans le cadre du recrutement en alternance, l’entreprise a certaines obligations envers l’alternant.

  • Elle doit lui dispenser un enseignement pratique conforme à la formation professionnelle entreprise et au métier visé
  • Désigner un tuteur ou maître d’apprentissage
  • L’entreprise doit aussi veiller à ce que l’alternant dispose des mêmes droits et avantages que les autres salariés

Rémunération pendant le contrat en alternance

Salaire pour un contrat d’apprentissage

La rémunération pour un contrat d’apprentissage est calculée par rapport au SMIC mensuel. Cependant, elle peut être majorée si les accords collectifs prévoient un salaire minimal supérieur. Voici un tableau récapitulatif pour y voir plus clair sur le salaire d’un apprenti.

Rémunération pour un contrat de professionnalisation

La rémunération pour un contrat de professionnalisation dépend également de l’âge de l’alternant. Voici un tableau récapitulatif pour le salaire en contrat pro.

Salaire des apprentis en situation de handicap

Concernant le salaire d’un apprenti en situation de handicap, une augmentation de 15 % est appliquée la dernière année.

Quelles techniques pour recruter en alternance ?

Pour recruter en alternance, plusieurs options s’offrent aux recruteurs.

Comment bien intégrer l’étudiant en alternance dans l’entreprise ?

Réussir l’intégration d’un étudiant en alternance dans l’entreprise doit commencer par la désignation d’un tuteur ou maître d’apprentissage. Cette personne doit avoir au moins 2 ans d’expérience dans le domaine de formation de l’étudiant. Pour bien accueillir l’alternant, il est également important de préparer le reste de l’équipe à son arrivée.

Pour aller plus loin : les nouvelles pratiques de recrutement en alternance

Prêt à recruter en alternance ? Contactez sans attendre nos conseillers ISCOD pour vous accompagner dans la recherche de votre perle rare !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Consultez nos offres d'emplois

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.