Blog ISCOD
Start_up pme grand groupe quelle entreprise choisir pour votre alternance ?

Start-up, PME, grand groupe : quel type d’entreprise choisir pour votre alternance ?

Comment choisir son entreprise en alternance ? Vaut-il mieux viser un grand groupe ou une petite structure familiale ? Voire même une start-up ? Telles sont les grandes questions que se posent tous les alternants en recherche d’entreprise… Mais dans l’absolu, sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. En effet, chaque type d’entreprise possède ses propres forces et faiblesses : il suffit de bien les connaître pour choisir celui qui correspond le mieux à votre tempérament et vos objectifs professionnels. Nous vous présentons l’essentiel à savoir pour vous aider dans vos recherches !

Pourquoi choisir une start-up en alternance ?

C’est quoi une start-up ?

Pour bien commencer, rappelons qu’une start-up n’est pas une entreprise ordinaire ! En effet, ce terme désigne seulement les « entreprises qui démarrent » ET qui :

  • développent un produit ou un service innovant ;
  • possèdent un fort potentiel de croissance ;
  • ont aussi de forts besoins de financement. D’où les levées de fonds spectaculaires de certaines d’entre elles !

À noter également que ces entreprises sont encore en « pleine structuration ». Comprenez par là que leur organisation n’est pas encore bien définie. Ni leur business model d’ailleurs : en fonction de leur stade d’évolution, elles sont encore en train de le chercher, de le tester ou de le perfectionner.

Quel est l’intérêt de choisir ce type d’entreprise pour votre alternance ?

Intégrer une start-up française présente de nombreux avantages pour un alternant ! Parmi eux, retenez surtout la :

  • joie de prendre part à un projet innovant, apportant par exemple une solution à un problème social ou environnemental ;
  • possibilité de relever de nombreux challenges et d’accomplir des missions très diversifiées ;
  • possibilité également d’endosser rapidement des responsabilités, de gagner en autonomie et d’être force de proposition ;
  • fameuse culture start-up qui rime avec un management horizontal très souple et une ambiance « cool et décontractée »…
L'ambiance "cool" des start-ups séduit de nombreux alternants chaque année.

En résumé, une start-up a de grandes chances de vous plaire si vous êtes autonome, polyvalent(e) et que vous avez le goût du challenge !

Si votre formation se déroule bien, elle offre aussi de belles perspectives d’embauche définitive à l’issue de votre alternance. Gardez à l’esprit que vous allez devenir membre à part entière d’une équipe en pleine constitution et que VOS idées contribueront directement au développement de l’entreprise. La probabilité d’être embauché(e) au terme de votre formation est donc effectivement élevée. Un très bon point quand on sait que les salaires en start-up se rapprochent de plus en plus de ceux des grands groupes. Avec de la chance, vous pouvez même obtenir des parts dans l’entreprise : jackpot si elle connaît le succès !

Cela étant dit, il y a aussi certains inconvénients à prendre en compte avant d’arrêter votre choix…

« L’organisation horizontale permet d’avoir une grande marge de manœuvre et de même de prendre des décisions importantes pour l’avenir de l’entreprise, et ça c’est exaltant. En revanche, c’est aussi déstabilisant quand on a peu d’expérience de ne pas pouvoir solliciter son manager pour demander des conseils, par exemple. Je n’ai pas vraiment de supérieur hiérarchique à part le fondateur. »

Témoignage de Clément Poyade, alternant dans une start-up, publié dans Les Echos Start en 2019

Les points faibles à retenir

Faire son alternance dans une start-up, c’est aussi s’exposer au risque :

  • de remplir des missions (trop) différentes de celles qui étaient attendues. En effet, tout le monde se doit d’être « multitasking » dans l’équipe. Ce n’est pas très grave si la plus grande partie de vos tâches reste compatible avec votre projet professionnel. Au contraire même : cela peut vous permettre de développer des compétences transversales bien pratiques pour la suite de votre carrière. Mais parfois, il faut vraiment recadrer la situation. Avec le plus grand tact possible, bien entendu ;
  • d’être assez peu encadré(e) durant votre alternance. Parce que votre tuteur/maître d’apprentissage sera sans doute très occupé, d’une part. Mais aussi parce qu’il n’aura probablement pas beaucoup d’expérience en management d’alternant. Voire en management « tout court »… Là encore, ce n’est pas grave si vous rêvez d’autonomie. Mais ce n’est vraiment pas la structure la plus conseillée si vous cherchez un cadre solide et bien structuré pour votre alternance ;
  • de faire régulièrement des heures supplémentaires. Tenez-le-vous pour dit : dans une start-up, tout le monde doit « se donner à 200% » pour faire croître l’activité. Seule petite exception à la règle : si vous êtes mineur(e), votre employeur n’aura tout simplement pas le droit de vous faire travailler plus de 35 heures par semaine.

Enfin, même si les start-ups françaises se portent bien en dépit de la crise, tenez compte du fait que ce type de structure peut fermer rapidement ses portes. Ce qui vous pousserait à rechercher un nouvel employeur en catastrophe… Bien entendu, votre école vous soutiendrait dans vos démarches mais ce n’est jamais agréable à vivre. Un bon conseil donc : pour limiter les risques, évitez les start-ups qui n’en sont vraiment qu’à leurs tous débuts. Visez plutôt celles qui ont atteint leur phase de croissance ou de maturité !

choisir son entreprise en alternance : si vous visez une start-up,  préférez celles qui sont déjà dans leur phase de croissance.
Capture d’écran Bpifrance création

TPE et PME : pourquoi choisir une petite entreprise en alternance ?

Les TPE (Très Petites Entreprises de moins de 10 salariés) et les PME (Petites et Moyennes Entreprises de 10 à 250 salariés) représentent aussi des options intéressantes pour les alternants. Parmi leurs principaux avantages, retenez surtout :

  • leur ambiance familiale, particulièrement marquée dans les TPE et les plus petites PME ;
  • comme dans les start-ups, l’opportunité de remplir des missions très différentes, équipe réduite oblige ;
  • la possibilité d’avoir une véritable vision d’ensemble de votre travail ;
  • là encore, une forte probabilité d’être embauché(e) par votre entreprise d’accueil à l’issue de votre formation. En effet, de nombreuses TPE et les PME misent sur l’alternance pour former directement leurs futurs collaborateurs et les imprégner au plus vite de leurs valeurs d’entreprise. A moins d’un énorme problème durant la formation, elles n’ont aucune envie de voir « leur » alternant partir ensuite chez un concurrent ! Si bien que beaucoup d’entre elles vont jusqu’à proposer leur contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sous la forme d’un CDI. Dans ce genre de cas, vous poursuivez directement votre travail à l’issue de votre alternance !

Bref : les TPE et PME conviennent également très bien aux personnes autonomes et polyvalentes. Tout en offrant un cadre plus fiable et rassurant que celui des start-ups… Mais aussi une ambiance moins exaltante : à vous de voir ce que vous préférez !

Quid du niveau d’accompagnement et d’autonomie ?

L’organisation des TPE et PME est généralement bien structurée. De plus, beaucoup d’entre elles ont l’habitude d’embaucher des alternants. Vous pouvez donc vous attendre à être plus encadré(e) que dans une start-up. Cela étant dit, l’équipe restant réduite, votre tuteur ou maître d’apprentissage aura tout de même beaucoup de tâches à accomplir de son côté. Même combat pour les managers dont vous aimeriez avoir des conseils ! Ils porteront sans doute plusieurs casquettes à la fois et seront donc moins faciles à solliciter que dans un grand groupe.

Cela veut dire aussi que vous aurez plus d’autonomie et de responsabilités dans une TPE/PME que dans un grand groupe. Mais probablement moins que dans une start-up !

Alternance dans une TPE ou une PME : quels sont les principaux points faibles à retenir ?

Si faire votre alternance dans une PME ou une TPE peut être très intéressant, retenez que :

  • comme dans les start-ups, les missions s’éloignent parfois un peu trop de ce qui était attendu. Dans ce genre de cas, ne tardez pas à recadrer gentiment la situation ;
  • la plupart de ces entreprises restent inconnues du grand public. En d’autres termes, leur nom ne fait pas grande impression sur un CV. Cependant, vous pouvez facilement retourner la situation à votre avantage, en mettant en valeur la diversité de missions accomplies, les nombreuses initiatives que vous avez pu prendre durant votre alternance, etc. ;
  • même si les TPE et les PME engagent facilement leurs alternants à la fin de leur formation, elles ne peuvent pas proposer de gros salaires. Ce qui ne vous posera pas forcément problème si vous appréciez vraiment votre entreprise et que l’ambiance de travail est bonne…
Comment choisir votre entreprise en alternance : une bonne ambiance de travail, c'est important !

Mais dans le cas contraire, vous avez le droit de décliner son offre !

Retenez également que durant votre formation, une PME ou une TPE pourra rarement vous proposer plus que le salaire minimum légal prévu pour les alternants. Pour rappel, celui-ci est calculé selon plusieurs critères dont votre âge, le type de contrat (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), le montant du SMIC, etc. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur le salaire des alternants.

En revanche, durant votre alternance, vous aurez accès à tous les avantages auxquels ont droit les autres salariés (ex. : chèques cadeaux, tickets restaurants). Et ceux-ci sont souvent nombreux dans les TPE et PME, car elles misent sur eux pour compenser les petits salaires qu’elles proposent.

Pourquoi choisir une grande entreprise en alternance ?

Chaque année, beaucoup d’alternants se tournent également vers les grandes entreprises. C’est-à-dire une entreprise qui répond au moins à l’un des critères suivants :

  • avoir 5000 salariés ou plus ;
  • et/ou générer un chiffre d’affaires annuel supérieur à 1,5 milliard d’euros ;
  • et/ou présenter un bilan annuel de plus de 2 milliards d’euros.

Parmi les principales raisons de choisir ce type d’entreprise pour votre alternance, citons surtout :

  • la qualité de l’encadrement, généralement optimale ;
  • la chance de pouvoir participer à de très grands projets, parfois d’ampleur international ;
  • le « plus » indéniable que le nom de l’entreprise apportera sur votre CV et vos cartes de visite ;
  • la chance d’apprendre auprès des plus grands ;
  • l’opportunité de vous faire des relations très intéressantes pour la suite de votre carrière ;
  • les gros avantages que proposent généralement les grands groupes à leurs salariés, alternants inclus. Exemple : voiture de fonction, excellente mutuelle d’entreprise, etc.
La mutuelle d'entreprise est obligatoire pour tous les salariés, apprentis compris !
Capture d’écran Réassurezmoi

Enfin, même si ce n’est pas systématique, beaucoup de grands groupes accordent plus que le salaire minimal à leurs alternants !

Et le revers de la médaille ?

Si choisir une grande entreprise pour votre alternance présente de nombreux avantages, ce n’est pas la meilleure option si vous :

  • voulez prendre activement part aux décisions de l’entreprise et obtenir rapidement des responsabilités ;
  • n’appréciez pas du tout le modèle hiérarchique traditionnel. Une information qu’il faut toutefois moduler car plusieurs grands groupes tentent de s’approprier l’organisation « agile » des start-ups. Avec plus ou moins de succès d’ailleurs…

Autre point à souligner : dans les grandes entreprises, la tendance est à l’hyper-spécialisation. Cela veut dire que les tâches sont très morcelées ! Vous pouvez donc vous attendre à remplir des missions nettement moins diversifiées que dans une petite structure. De plus, vous n’aurez pas une vision claire du projet dans son ensemble, ce qui n’est pas très motivant…

Enfin, retenez également que la probabilité d’être embauché(e) définitivement dans un grand groupe est plus faible que dans une petite entreprise. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il :

  • recrute des centaines voire des milliers d’alternants chaque année, à travers ses différentes filiales. Notamment pour remplir ses engagements sociétaux ;
  • peut se permettre de ne garder que « les meilleurs des meilleurs » d’entre eux…

Bref : dans ce type d’entreprise, vous ferez face à une concurrence féroce. Cependant, cela ne vous empêchera pas d’être recruté(e) par la suite par une autre grande entreprise. C’est d’autant plus probable que les grands groupes font souvent profiter de leur réseau à leurs anciens alternants. Du moins si leur formation s’est bien passée !

Quels sont les autres critères pour bien choisir votre entreprise en alternance ?

Même si vous avez des affinités avec un certain type d’entreprise, il y a d’autres critères à prendre en compte pour que votre alternance se déroule bien ! Avant de répondre à une offre d’emploi ou d’envoyer une candidature spontanée, nous vous conseillons notamment de :

  • vérifier que l’entreprise ne se situe pas trop loin de votre domicile et/ou de votre école si vous suivez des cours en présentiel ;
  • vous renseigner sur ses valeurs et ses engagements (ex. : protection de l’environnement, soutien des producteurs locaux). Objectif : vérifier qu’ils sont compatibles avec vos propres valeurs ;
  • vous renseigner également sur la manière dont elle traite ses employés. Vous trouverez par exemple de nombreux avis de salariés, d’alternants et de stagiaires sur ChooseMyCompany, Glassdoor et Indeed.

A-t-on vraiment le choix ?

Bonne nouvelle : depuis les débuts de la crise sanitaire l’alternance est en plein boom ! Notamment grâce aux aides exceptionnelles de l’Etat, qui reverse aux entreprises :

  • 5000 € pour l’embauche d’un alternant mineur ;
  • 8000 € pour l’embauche d’un alternant majeur.

Et ce, jusqu’au 30 juin 2022 ! Profitez-en : jusqu’à cette date, les contrats d’apprentissage et de professionnalisation vont se multiplier dans toute la France. Start-up, TPE, PME, grand groupe : vous n’aurez que l’embarras du choix.

Jusqu'au 30 juin 2022, vous aurez l'embarras du choix pour trouver votre entreprise en alternance.

En particulier si vous visez un métier porteur ! Les métiers du digital et du marketing, notamment, sont très recherchés dans tous les secteurs. Parmi eux, citons par exemple celui de :

Conseil bonus pour choisir votre école en alternance

Si vous recherchez également votre école, pensez aux écoles à distance. Parmi leurs nombreux avantages, retenez surtout :

  • qu’elles peuvent vous accepter à n’importe quel moment de l’année. Contrairement aux écoles présentielles, où la plupart des rentrées ont lieu en septembre ;
  • que les cours à distance vous aideront à gagner en autonomie tout en vous évitant des trajets longs et fastidieux.

Et bien entendu, votre formation reste gratuite, comme toutes les formations en alternance !

L’ISCOD, l’école de commerce 100% en ligne, peut notamment vous proposer plusieurs formations en marketing, communication, relation client ou encore en ressources humaines. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour en savoir plus !

Vous cherchez une entreprise qui recrute en alternance ?

Offres d'emploiConsultez nos offres d'emplois en alternance

Nouveau commentaire

Télécharger une documentation

diplome
email

ou nous contacter au 01.88.24.66.99

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.